«

En-Marche.fr

‹ TOUTES LES ACTUALITÉS

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous présenter aux élections législatives sous les couleurs de La République En Marche ?

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous présenter aux élections législatives sous les couleurs de La République En Marche ?
Partagez Tweetez Envoyez

Damien ADAM : " Je m’intéresse à la politique depuis plus de 14 ans maintenant, mais je n’avais jamais trouvé de parti politique correspondant à mes valeurs. Découvrir Emmanuel Macron comme Ministre de l’Economie m’a permis de réaliser que je n’étais pas seul à penser qu’il était possible et souhaitable de sortir des positions stériles et du clivage historique entre la gauche et la droite, afin de permettre l'élaboration de majorités de projets pour des réformes dont notre pays a cruellement besoin.

Depuis 14 ans que je m’intéresse à la politique, j’entends parler de réformes pour faire baisser le chômage, limiter les dépenses publiques, améliorer la vie quotidienne des Français sans que ces promesses se traduisent dans les faits.

Ayant étudié l’économie dans le cadre de mes études (au lycée, en classe préparatoire puis en école de commerce), je suivais avec attention les prises de parole d’Emmanuel Macron sur ce sujet et sur les autres. Dès son lancement, j’ai adhéré au mouvement des Jeunes avec Macron du haut de mes 26 ans à l’époque. Quand Emmanuel Macron a lancé son mouvement le 6 avril 2016, je suivais l’évènement en direct sur internet et j’ai tenté de m’inscrire dans la foulée. Mon inscription n’a pu être complété que le lendemain à cause d’une surcharge du site web.

J’ai alors participé à la Grande Marche (cette vague de porte à porte pour partir à la rencontre des Français et établir un diagnostic de la situation de la France). J’avais la volonté, chevillée au corps, de participer à ce mouvement pour faire émerger des idées nouvelles, modernes et permettant à notre pays de retrouver son rang et de changer ce qui ne bouge pas depuis trop longtemps.

A la rentrée de septembre 2016, En Marche ! a ouvert les comités locaux et j’ai naturellement créé le 1er comité local de Seine-Maritime à Rouen. Après une croissance importante du nombre d’adhérents, j’ai été contacté par le QG d’En Marche pour devenir le référent départemental. J’ai occupé cette position depuis lors pour faire émerger le mouvement dans toute la Seine-Maritime, recruter des responsables de comités locaux et animer cette joyeuse bande dans le cadre de l’élection présidentielle, aidé en cela par une équipe départementale qui m’a épaulé sur les sujets logistiques, finances, contenus, relations avec la société, communication en plus de relations avec les élus et la presse.

N’ayant jamais milité dans aucun parti, ni dans le cadre d'une campagne, j’ai pris goût à cette aventure. Quand je me suis engagé à En Marche ! en avril 2016, je ne pensais pas que tout cela irait aussi vite et aussi loin, mais j’avais envie de soutenir la démarche d’Emmanuel Macron pour que ses idées puissent avoir le poids le plus important possible dans le paysage politique. Une fois allé si loin dans la campagne, je me suis posé la question : est-ce que devenir député est la prochaine étape ? Est-ce que j’ai les qualités pour l’être ? Les militants m’ont fait confiance durant toute cette campagne, ils m’ont soutenu dans ma démarche d’inscription en tant que candidat et m’ont indiqué qu’en tant que référent, il était naturel que je me porte candidat.

Après de mûres réflexions, d’importantes recherches sur le rôle du député, la manière dont tout cela fonctionne de manière concrète au quotidien et sur les conséquences pour ma vie professionnelle et personnelle, j’ai alors décidé de me lancer et la commission nationale d’investiture a choisi de me faire confiance pour que je représente la République en Marche dans le cadre de ces élections législatives pour la 1ère circonscription de Seine-Maritime."

Ce site utilise des cookies — En savoir plusOK